peinture région Nord Pas de Calais

Baselitz -Leroy, le récit de la condensation

Je vous conseille vivement d’aller voir cette exposition étonnante entre deux  grands peintres, aux univers différents  mais qui se rejoignent par  ce même désir ou obsession de considérer la peinture  comme essentiel à leur vie.

Le travail de M. Rainer Michael Mason, commissaire de l’exposition  est à saluer car le parcours d’exposition n’est pas construit comme une opposition  , mais comme un dialogue ouvert  entre  ces deux artistes  aux chemins de peinture  singuliers.

Vous verrez de grands tableaux de Baselitz avec une peinture aux accords  féminins ( des roses magenta , des verts ,des jaunes) avec une  lecture de tableaux à l’envers   mais on y voit clair …. c’est amusant on est obligé de faire l’effort de reconstruire l’image …

Vous verrez des Leroy , une peinture difficile d’accès  aux couleurs saturées aussi épaisses que des  croûtes de pain  mais qui est une forme d’absolu. Ma préférence de mise en scène  est la salle orangée conçue comme  une bibliothèque avec de nombreux tiroirs . Les estampes de Leroy y sont  nombreuses et surprenantes.BaselitzEugène Leroyestampe Eugène Leroy

Freddy DUPAS, un chemin de peinture

Freddy Dupas, salon des arts de Phalempin, 2012

Série de tableaux  » Mondes vibratoires », par Freddy Dupas

Ce qui frappe dans le travail de Freddy Dupas c’est son acharnement à faire  lui-même ses toiles et ses encadrements, ce qui représente en soi un travail titanesque. Mais cela lui donne aussi une indépendance face aux standards des  toiles industrielles . Ses tableaux commencent donc  par-là, puis il étale sa peinture qu’il dilue pour se rapprocher d’un état liquide et mouille ses toiles, il laisse dans un premier temps une belle place à la peinture qui prend ses marques, ensuite il intervient dessus quand elles sont sèches ou semi-sèches avec un processus d’ajout ou de retrait  de  matières et  couleurs. Il travaille à même le sol puis finit par lever ses toiles vers le ciel. Le résultat est étonnant, ce sont des toiles qui accrochent la lumière , abstraites qui nous entraîne dans l’impalpable, une peinture non spectaculaire mais qui  est un ravissement pour  l’oeil ,un univers de vibrations.

L’actualité de ce peintre* est une exposition au centre culturel de  Mouscron en 2013 ( à partir d’avril 2013)sur un espace de 1 000m2, ce qui ne l’effraie pas, car il est heureux de montrer son travail qui compte un catalogue de plus  1 000 toiles.

* Je n’ai vu qu’une partie du travail  Freddy Dupas , car son travail comporte plusieurs « époques » en peinture , il est aussi sculpteur.N’hésitez donc pas à lui rendre visite  dans  son atelier de Mérignies .Il intervient aussi  avec des publics  pour réaliser des toiles collectives.
Lien du site : http://www.freddydupas.com