Mois: décembre 2016

Mutiple, pourquoi pas ?

De leur vivant, beaucoup d’artistes ont choisi de dupliquer leurs oeuvres en cartes postales, affiches, livres d’artistes, supports divers ( textile….)andy10
L’oeuvre unique devient alors un objet accessible pour tous et une façon de se faire connaitre à moindre frais. Encore faut -il éviter des pièges de la mauvaise  image non représentatif de son travail  ou de la mauvaise reproduction ( attention aux pixels, au papier, au format, au texte..). (suite…)

Publicités

Matisse (1869-1954) au musée Picasso Münster ( allemagne)

 

En ce moment, sur Münster au  musée Picasso , csm_startseite_oeffentliche_fuehrungen_71c1f552fc

l’exposition consacrée à Matisse et aux récentes acquisitions du musée avec   117 travaux de mutiples m’ont enchanté

Les papiers découpés

En 1941, Matisse se dit ressuscité car il a subi une lourde opération où il est opéré d’un cancer du duodénum.Désormais il abonnera peu à peu  la peinture pour des gouaches découpées aux ciseaux.Cette dernière décennie est très créative.

 Jazz, un livre d’artiste exceptionnel

Jazz est un livre d’artiste exceptionnel paru en 1947  mais commencé en 1943 qui constitue une oeuvre clé dans l’évolution de l’oeuvre de Matisse.

 

 

Cet amatisse

Cet albumicaredevait s’appeler  le cirque mais finalement Matisse a opté pour Jazz pour ce travail plastique proche d’une partition rythmique de Jazz

J’ai aussi aimé cette grande liberté de l’artiste où le texte est totalement libre et n’illustre pas le texte. C’est une écriture au pinceau et à l’encre où il parle plutôt de ses sentiments de peintre.

Le livre est un grand in- folio en feuilles imprimé en fac-similé, 42 x 32.5,  tandis que les compositions de couleurs sont reproduites au tampon (gouache linel) par Edmond Vairel  au moyen de pochoirs.

L’imprimeur d’art sont les frères Draeger.

J’ai pris les photos sur Internet car il n’est malheureusement impossible de prendre des photos sur place

Vous pouvez voir ce livre d’artiste au musée du cateau-cambresis grâce au don de la veuve de l’editeur Tériade, critique d’art , editieur et ami de Matisse. il  n’existe que 217 exemplaires signés de l’artiste de cette aventure artistique.

L’exposition dévoile aussi son travail sur la chapelle de Vence ( art total), un miracle d’harmonie et aussi la création de costumes et de décors pour la pièce de théâtre le chant du rossignol en 1920 avec la musique de Stravinsky et les ballets russes.