Mois: octobre 2013

Baselitz -Leroy, le récit de la condensation

Je vous conseille vivement d’aller voir cette exposition étonnante entre deux  grands peintres, aux univers différents  mais qui se rejoignent par  ce même désir ou obsession de considérer la peinture  comme essentiel à leur vie.

Le travail de M. Rainer Michael Mason, commissaire de l’exposition  est à saluer car le parcours d’exposition n’est pas construit comme une opposition  , mais comme un dialogue ouvert  entre  ces deux artistes  aux chemins de peinture  singuliers.

Vous verrez de grands tableaux de Baselitz avec une peinture aux accords  féminins ( des roses magenta , des verts ,des jaunes) avec une  lecture de tableaux à l’envers   mais on y voit clair …. c’est amusant on est obligé de faire l’effort de reconstruire l’image …

Vous verrez des Leroy , une peinture difficile d’accès  aux couleurs saturées aussi épaisses que des  croûtes de pain  mais qui est une forme d’absolu. Ma préférence de mise en scène  est la salle orangée conçue comme  une bibliothèque avec de nombreux tiroirs . Les estampes de Leroy y sont  nombreuses et surprenantes.BaselitzEugène Leroyestampe Eugène Leroy